Publications

Sur cette page, vous pouvez découvrir mes principales publications. Sauf précisions, elles sont en français.

Publications

On this page, you can discover my main publications. If not specified, they are in French.

tanlistwa-la-couleur-de-l-autre-clio-2019« Femmes de couleur libres et donations », Clio, Femme, Genre, Histoire, « Le genre dans les mondes caribéens », Belin, n°50, 2019.

Dans cet article paru en français et bientôt accessible en anglais, j’utilise les aces de donations, enregistrées au fonds des Hypothèques de la Martinique entre 1806 et 1830 pour illustrer un aspect de la place et de  la capacité d’agir spécifique des femmes de couleur libres dans la société martiniquaise.

In this article published in French but soon accessible in English, I analyze the deeds of donations recorded in the Martinique lands transactions collection between 1806 and 1830 to illustrate some aspects of the specific place and agentivity  of free women of color in Martinican society.

 

tanlistwa-la-couleur-de-l-autre-2019-poetique-et-politique-alterite« La couleur de l’autre : L’altérité au travers des mots dans les sociétés coloniales françaises du Nouveau Monde (XVII-XVIIIe siècle) », dans Karine Bénac (dir.), Poétique et Politique de l’altérité . Colonialisme, esclavagisme, exotisme (xviiiexxie siècles), Garnier, collections rencontres, n°418, Série Le dix-huitièm sicèle, n°31, 2019, pp 14-154.

L’article s’intéresse à l’apparition et à l’usage des mots qui disent la couleur de la peau, renvoient à la construction du préjugé de couleur et, par là même, à la manière de penser l’autre à travers la mise en place d’une palette de vocabulaire spécifique pour dire sa couleur, son métissage, son origine visible ou supposée.

The article is focused on the appearance and use of words that say the colour of the skin, referring to the construction of the prejudice of colour and, therefore, to the way of perceiving the other person, through the implementation of a specific vocabulary palette to say his colour, his crossbreeding, his visible or supposed origin.

 

Tanlistwa-Couleur-et-liberte-dans-espace-colonial-francais-fortune-et-categorisation« Fortune et catégorisation des libres de couleur à la Martinique au XVIIIe siècle », Cahiers des Anneaux de la mémoire « Couleur et liberté dans l’espace colonial français, début 18e siècle – début 19e siècle », n°17,  2017.

La richesse est souvent pensée comme un facteur d’ascension sociale et même comme un moyen de changer de catégorie sociale ou juridique. À partir de la présentation des biens possédés par quelques familles de couleur et, notamment des Larcher, j’analyse les liens entre catégorisation raciale et fortune à la Martinique.

Wealth is often thought of as a factor of social advancement and even as a tool of changing social or legal categories. From the presentation of the possessions possessed by a few families of color and, in particular, Larcher, I analysed the links between racial categorisation and fortune in Martinique.

 

Tanlistwa-Case-Pilote- Bellefontaine-Morne-Vert-Carbet-parcours-atrmoineCase-Pilote, Bellefontaine, Le Morne-Vert, Le Carbet, entre mer et pitons, H.C. édition, 2016, 96 p.

Réalisé avec et pour la Direction des affaires culturelles  et H.C. édition, l’ouvrage présente, à partir de l’inventaire de la DAC, le patrimoine de 4 communes du Nord caraïbe de la Martinique. Un guide à tenir en main pour vous balader dans le secteur.

Produced with and for the Direction des affaires culturelles and H.C. edition, the book presents, from the inventory of the DAC, the heritage of 4 communes in the Caribbean North of Martinique. A guide for visiting the area.

 

Tanlistwa-thèse-jessica-pierre-louis Les Libres de couleur face au préjugé : franchir la barrière de couleur à la Martinique aux XVIIe et XVIIIe siècles, thèse de doctorat d’Histoire, AIHP-GEODE EA 929, juin 2015 à l’U.A.G.

Dans ma thèse, je m’intéresse au processus de catégorisation raciale et au processus de franchissement de la barrière de couleur par les Libres de couleur (dont les Amérindiens), phénomène étonnant par lequel certaines personnes ont accédé au statut de Blanc dans une société coloniale structurée par le préjugé et qui n’admettait juridiquement aucun changement de catégorisation socioraciale.
Ma thèse n’est pas publiée, mais elle est accessible et téléchargeable gratuitement en ligne.

My thesis explains the process of racial categorisation and the process of crossing the colour barrier by the Free People of Colour (including Amerindians), an amazing phenomenon by which some people have become White in a colonial society structured by prejudice and which admitted no legal change in socio-racial categorisation.
My thesis is not published but there is a free access online.


Tanlistwa-Quaderni-Storici-barriera-del-color« La barriera del colore alla Martinica. Liberi di colore che si spacciano per bianchi (secoli XVII-XVIII) », in Quaderni Storici, 1/2015, pp. 49-68.

Faute d’accéder légalement aux mêmes droits civils que les Blancs, les Libres de couleur ont élaboré des pratiques de citoyenneté. Dans cet article rédigé en italien, j’explore la porosité de la ligne de couleur et des façons d’agir pour obtenir une promotion dans la société coloniale.

Lacking legal access to the same civil rights as whites, Free people of Colour developed citizenship practices. In this article written in Italian, I explored the porosity of the colour line and the ways of acting to obtain a promotion in the colonial society.

 

Tanlistwa-Esclavage-et-servitude-aux-antilles« La présence des esclaves dans les registres paroissiaux des libres : le contrôle juridique confronté à la réalité des relations sociales d’Ancien Régime. », dans Jean-Gabriel Montauban et Dominique Aimé Mignot (éd.), Esclavage et servitude aux Antilles, l’héritage antique et médiéval- XVIIe –XXe, L’harmattan, 2015.

Dans cet article, je m’intéresse aux esclaves mentionnés dans les registres paroissiaux des personnes libres à la Martinique. Parents, parenté spirituelle, conjoint.e.s ou concubin.e.s, qui sont ces esclaves et quels liens au monde libre entretiennent-ils ?

In this article, I was interested in the slaves mentioned in the parish registers of the free people in Martinique. Parents, spiritual kinship, spouses or concubines, who are these slaves and what are their links to the free world?

 

Tanlistwa-bshg- libres-de-couleur-Basse-Pointe-Macouba-Prêcheur« Les libres de couleur à Basse-Pointe, au Macouba et au Prêcheur, de 1665 à 1774 », dans Bulletin de la Société d’Histoire de la Guadeloupe, n° 161-162, janvier-avril, mai-août 2012, pp. 77-102.

Dans cet article, je réalise la synthèse d’une étude démographique et sociale des libres de couleur menée à partir des registres paroissiaux de trois paroisses du nord de la Martinique.

In this article, I synthesised a demographic and social study of the free of colour conducted from the parish registers of three parishes in northern Martinique.