Liens de sang d’Octavia Butler

tanlistwa, Liens de sang, Kindred

Temps de lecture : moins de 2 minutes.
–> Reading the English version of this post flag-gb-1

Le mois d’avril était chargé avec un tas de projets à avancer simultanément, résultat des courses, je n’ai pas trouvé le temps de faire les recherches que je voulais pour le blog et je me suis rendu compte que la fin du mois était déjà là sans que je n’aie rien publié ! Qu’à cela ne tienne, je n’ai pas fait de recherche, mais j’ai eu des lectures fictionnelles passionnantes et l’une d’elles me paraît intéressante à partager ici. Aujourd’hui je vous parle littérature avec le roman Liens de sang d’Octavia Butler.

tanlistwa-liens-de-sang-kindred-octavia-butlerOctavia Butler (1947-2006) fut une écrivaine de science-fiction afro-américaine. L’un de ses best-sellers est son roman Kindred, publié en 1979, et traduit en français sous le titre Liens de sang. Octavia Butler y raconte les voyages dans le temps de Dana, jeune femme noire américaine vivant en Californie en 1976, marié à Kévin, un Blanc. Ses sauts dans le passé la ramènent auprès de ses ancêtres esclaves et maîtres dans une plantation du Maryland au début du XIXe siècle. L’ouvrage permet ainsi d’interroger habilement le passé esclavagiste et les rapports de domination qui s’y sont exercés. La question de la violence physique est très présente, mais tous les sujets de la vie quotidienne sont aussi abordés :  l’alimentation, les maladies,  l’instruction,  le travail…

Comment esclaves et maîtres pensaient-ils leurs relations avec les différentes personnes qu’ils côtoyaient ? Quelles stratégies de survie et de résistance étaient mises en place par les esclaves ? Voilà quelques-uns de points que la lecture de l’ouvrage soulève. Le couple domino que constitue Kévin et Dana permet aussi d’interroger les rapports de genre et de couleur, tant dans le présent que dans le passé, enrichissant encore la réflexion sur les relations humaines dans ce contexte historique particulier.  Ainsi, même si l’histoire prend place aux États-Unis, les thèmes soulevés sont familiers avec ce que nous avons pu connaître dans la Caraïbe.

D’un point de vue littéraire, j’ai aimé le concept du roman et le style accessible de l’autrice qui, bien que dénonçant les affres de l’histoire, offre un véritable récit captivant. D’un point de vue historique, j’ai aussi trouvé intéressant de pouvoir imaginer les pensées qui ont pu traverser les hommes et femmes de cet autre temps. Et vous, avez-vous déjà lu ce roman d’Octavia Butler ? Qu’en avez-vous pensé? Avez-vous d’autres livres à l’esprit du même genre à me suggérer ?


Bibliographie
Butler, Octavia Estelle, Liens de sang, Paris, Dapper, 2000. (trad, Nadine Gassie)

 

Une réflexion sur “Liens de sang d’Octavia Butler

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.