[sur Manioc.org] Anne-Marie Javouhey religieuse dans les colonies françaises

tanlistwa, javouhey, religieuse, soeur de Saint Joseph de Cluny

tanlistwa, javouhey, religieuse, soeur de Saint Joseph de Cluny

Vous avez peut-être remarqué que je suis (un peu) moins active sur le blog. À vrai dire, depuis septembre 2018, j’écris encore plus que d’habitude, mais pour quelque temps, j’alimente aussi le blog de Manioc.org. Objectif ? Mettre en valeur les collections de cette superbe bibliothèque numérique spécialisée sur la Caraïbe, l’Amazonie, le Plateau des Guyanes et les régions ou centres d’intérêt liés à ces territoires.

En avril, je me suis intéressée à une figure de religieuse que je trouve quelque peu ambigüe : Anne-Marie Javouhey. Fondatrice de la congrégation des Sœurs de Saint-Joseph de Cluny, elle est une figure populaire de la Guyane, notamment pour son rôle dans la fondation du village de Mana. Mais ce qui m’a interpelé le plus c’est son rapport à l’esclavage quelque peu paradoxal si on ne s’intéresse pas au raisonnement de cette femme. En effet, l’établissement en Guyane de la mère Javouhey ne correspond pas au prototype d’une plantation esclavagiste de l’époque, mais il possèdent plus de 100 esclaves, alors qu’Anne-Marie Javouhey se prononce en faveur de leur émancipation ! Bref, je vous parle d’Anne-Marie Javouhey religieuse dans les colonies françaises sur le blog de Manioc.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.