Delgrès de l’histoire à la musique : (Mwen Pwéféré) Mo Jodi !

Aujourd'hui, je vous résume le parcours d'une figure emblématique du tragique combat contre le rétablissement de l'esclavage à la Guadeloupe : Louis Delgrès. Puis j'en profite pour vous faire découvrir Delgrès le trio musical.

[Sur Manioc.org] Morts pour la France : Livre d’or du Contingent de la Guyane Française à la Grande Guerre (1914-1918)

Cette année, la France commémore le centenaire de l’armistice signé le 11 novembre 1918. A cette occasion, je me suis intéressée à une source utile tant pour les historiens que pour les généalogistes : un livre d'or de Guyane dédié à la "commémoration et à la glorification des morts pour la France au cours de la Grande Guerre".

[Sur Manioc.org] Une source en or : les photographies d’identité dans les registres de licences personnelles [1922-1924]

J'ai un véritable coup de coeur pour deux registres de licences personnelles consignant les orpailleurs autorisés à travailler dans des concessions d’or de Guyane. Ils possèdent plus de 1400 portraits photo d'hommes et de femmes...

[Sur Manioc.org] Cuba et la Guerre de 10 ans (1868-1878)

Le 10 octobre 1868 marque le début de la Guerre de 10 ans. Si vous voulez en savoir plus sur le Cri de Yara de 1868, sur la Constitution de Guáimaro de 1869 ou sur le pacte de Zanjón de 1878 et connaître des hommes étonnants comme Céspedes ou Maceo...

André dit Lucidor (v. 1718-1771), une vie entre 3 continents

Tanlistwa, épéiste, maitre d'arme, fencer

Après le portrait de sa fille Marie-Thérèse, je vous parle aujourd'hui d'André dit Lucidor (v. 1718-1771) né en Afrique, esclave en Martinique et maître d'armes à Paris.

La couleur de la terre, une histoire avec une ancêtre au hasard

Tanlistwa, carte, map, Moreau du Temple, 1770

Aujourd’hui, je fais un portrait de famille, mais surtout je vous parle de la transmission de la terre entre Blancs et Libres de couleur parce que c'est tout une histoire!

L’affranchissement des libres de fait par l’ordonnance royale du 12 juillet 1832.

affranchissement, 1832, 1833, martinique, élisabeth laurencine

Cette année, c’est la 170e commémoration de l’abolition de l’esclavage de 1848 en Martinique. Je voulais vous présenter un membre de ma famille affranchi à cette occasion, mais voilà pour l’instant, il n’y en a point. Comment est-ce possible ? ...

Liberty, Perrinon, Lamartine… ces noms d’affranchis qui célèbrent l’abolition de l’esclavage de 1848

Registre d'invidiualité, Liberty Suzette

En 1848, après des années de luttes et de résistances ce sont plus ou moins 70 000 esclaves de Martinique qui accèdent enfin à la liberté. Ce changement de statut s’accompagne d’une « prise de nom ». Aujourd’hui je vous parle donc des noms de famille qui célèbrent l’abolition de l’esclavage et le nouveau statut de citoyen des affranchis de 1848.

Jeux de société sur la Caraïbe

Jeux de société, Kitangomingo Ema, Biotuji, Karisko

Aujourd'hui, je vais vous parler des jeux de société pour mieux connaître notre Caraïbe!

Marie Rose Cavelan et la rébellion des Fédon

Plan île de la grenade, Map Grenada Island

Aujourd'hui, je vous parle de Marie Rose Cavelan Fédon mêlée à l’une des plus importantes rébellions que connut l'île de la Grenade en 1795-1796. Mais son histoire commence bien avant cela!

Un portrait militaire mon Capitaine!

Les registres matricules du recrutement militaire renseignent l'identité et les états de service des recrues, mais imaginez ma surprise quand je suis tombée sur une des rares fiches avec une photographie!

« Sur une île où on confond pistache et cacahuète… »

marchande de pistaches, pistachio merchant

"Sur une île où on confond pistache et cacahuète..." Vous avez surement déjà lu cette expression ou ses variantes si vous êtes un lecteur du site de Bondamanjak. En fait, historiquement parlant, on ne confond rien du tout ; on...

« Passion fatale », histoire d’un féminicide en Martinique au XVIIIe siècle.

Je vais vous parler d'un article de presse qui m'a particulièrement marqué. Il serait rangé de nos jours dans la rubrique fait divers du France-Antilles ; il n'est ni plus ni moins que le récit d'un féminicide au XVIIIe siècle.