[sur Manioc.org] Le crime d’empoisonnement dans les Antilles françaises

tanlistwa-manioc-le-crime-d'empoisonnementVous avez peut-être remarqué que je suis (un peu) moins active sur le blog. À vrai dire, depuis septembre 2018, j’écris encore plus que d’habitude, mais pour quelque temps, j’alimente aussi le blog de Manioc.org. Objectif ? Mettre en valeur les collections de cette superbe bibliothèque numérique spécialisée sur la Caraïbe, l’Amazonie, le Plateau des Guyanes et les régions ou centres d’intérêt liés à ces territoires.

Ce mois de février, je me suis intéressée au crime d’empoisonnement dans les Antilles pendant la période coloniale, car les livres anciens évoquent très souvent ce sujet ; mais il n’est pas toujours facile de faire la part des choses dans ces textes, tant les craintes étaient fortes et les avis passionnés.
Vous êtes curieux de connaître François Macandal, figure historique à Saint-Domingue au XVIIIe siècle ? Vous voulez en savoir davantage sur ce que disent les auteurs du XIXe siècle dans les Antilles françaises et anglaises à propos des empoisonnements ? Rendez-vous sur le blog de Manioc pour lire Le crime d’empoisonnement dans les Antilles.

Une réflexion sur “[sur Manioc.org] Le crime d’empoisonnement dans les Antilles françaises

  1. Merci pour ce commentaire. Je m’intéresses moi aussi dans les accusations d’empoisonnement aux Antilles et en particulier celles qui était accusée condamnée et envoyer au Senegal aux 1820s. Je attends a lire ton blog sur Manioc.org

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.