Les Cahiers du patrimoine de la Martinique

Je prépare en ce moment une petite formation sur la connaissance du patrimoine de la Martinique pour des personnes qui sont ou seront amenées à travailler dans le secteur touristique afin qu'elles puissent partager et valoriser notre patrimoine. Cela m'a amené à réfléchir aux ressources qui pourraient leur être utiles et c'est tout naturellement que … Continuer la lecture de Les Cahiers du patrimoine de la Martinique

[sur Manioc.org] Esclavage en Martinique : la nouvelle base de données hébergée par Manioc

tanlistwa, blog manioc, base de données esclavage en Martinique

En juillet, Manioc a mis en ligne une nouvelle base de données "Esclavage en Martinique"...

Base de données « Esclavage en Martinique »

tanliswa, visuel de présentation de la base de données esclavage en Martinique

Une fois n'est pas coutume, je vous parle des coulisses du métier et d’un projet ambitieux de Manioc.org qui m'a beaucoup tenu à cœur : une base de données "Esclavage en Martinique".

A Reading of the Slave Registers by the African Ancestral Tradition… [Une lecture du registre matricule des esclaves par la tradition ancestrale africaine…] by Y. Corcessin et B. Dossa

tanlistwa, Une lecture du registre matricule des esclaves par la tradition ancestrale africaine, Corcession, Dossa

A reading of the slave registry by the African ancestral tradition... a book to reconstruct a genealogy with slave ancestors and rebuild the link with Africa.

Une lecture du registre matricule des esclaves par la tradition ancestrale africaine… par Y. Corcessin et B. Dossa

tanlistwa, Une lecture du registre matricule des esclaves par la tradition ancestrale africaine, Corcession, Dossa

Une lecture du registre matricule des esclaves par la tradition ancestrale africaine... un livre pour reconstituer une généalogie avec des ancêtres esclaves et reconstruire le lien avec l'Afrique.

Marie-Rose Sequiera #2 The Social Rise of a Woman of Colour in French Guiana in the 18th Century

tanlistwa, Guyane, French Guyana

Two different sources that evoked the same colored woman in Cayenne? That was enough for me to wonder who was that charitable woman who had marked these men. Today, I am continuing the portrait of Marie-Rose or the social rise of a woman of colour in French Guiana in the 18th century.

Marie-Rose Sequiera #2 L’ascension sociale d’une femme de couleur en Guyane au XVIIIe siècle

tanlistwa, Guyane, French Guyana

Deux sources différentes qui évoquaient une même femme de couleur à Cayenne ? C'était suffisant pour que je me demande qui était donc cette femme charitable qui avait marqué ces hommes. Aujourd'hui, je vous dresse la suite du portrait de Marie-Rose ou l'ascension sociale d'une femme de couleur en Guyane au XVIIIe siècle.

Des hommes et un volcan : les différentes éruptions de la montagne Pelée

tanlistwa, montagne pelée, pelean montain, Saint-pierre,

Connaissez-vous d'autres événements éruptifs de la Montagne Pelée que ceux du XXe siècle ? Aujourd'hui, je vous liste des éruptions de la montagne Pelée qui ont eu lieu en période de peuplement humain dans l'île, soit depuis environ 4500 ans.

Être une famille entre liberté et esclavage

tanlistwa, marché, Saint-Pierre, market,Le Mazurier

Aujourd'hui, je vais vous parler de stratégies mises en place par les personnes de couleur pour garder des membres libres et esclaves d'une même famille unis malgré les contraintes juridiques liées au système esclavagiste et colonial.

[sur Manioc.org] Le carnaval à la Martinique dans les livres anciens

tanlistwa, carnaval

C'est Carnaval ! Je vous propose de découvrir le carnaval à la Martinique, de Saint-Pierre à Fort-de-France, de 1891 à 1935.

The Sea Maroons [Les Marrons de la mer] of Georges B. Mauvois

"The Sea Maroons", a poetic expression for sometimes tragic destinies: those of men and women who fled slavery by taking the path of water. Today, I am talking to you about maroonage and in particular the French book Les Marrons de la mer, escapes of slaves from Martinique to the Caribbean islands (1833-1848).

Les Marrons de la mer de Georges B. Mauvois

"Les Marrons de la mer", expression poétique pour des destins parfois bien tragiques : ceux d'hommes et de femmes qui fuyaient l'esclavage en empruntant le chemin de l'eau. Aujourd'hui, je vous parle marronnage et particulièrement du livre Les Marrons de la mer, évasions d'esclaves de la Martinique vers les îles de la Caraïbe (1833-1848).

L’exposition « Robert Rose-Rosette : « Essence » de la Martinique » au Domaine de la Pagerie aux Trois-Îlets.

À l’occasion des Journées européennes du patrimoine 2018, le Domaine de la Pagerie aux Trois-Îlets inaugurait l’exposition Robert Rose- Rosette : "Essence" de la Martinique.

André dit Lucidor (v. 1718-1771), une vie entre 3 continents

Tanlistwa, épéiste, maitre d'arme, fencer

Après le portrait de sa fille Marie-Thérèse, je vous parle aujourd'hui d'André dit Lucidor (v. 1718-1771) né en Afrique, esclave en Martinique et maître d'armes à Paris.

La couleur de la terre, une histoire avec une ancêtre au hasard

Tanlistwa, carte, map, Moreau du Temple, 1770

Aujourd’hui, je fais un portrait de famille, mais surtout je vous parle de la transmission de la terre entre Blancs et Libres de couleur parce que c'est tout une histoire!

L’affranchissement des libres de fait par l’ordonnance royale du 12 juillet 1832.

affranchissement, 1832, 1833, martinique, élisabeth laurencine

Cette année, c’est la 170e commémoration de l’abolition de l’esclavage de 1848 en Martinique. Je voulais vous présenter un membre de ma famille affranchi à cette occasion, mais voilà pour l’instant, il n’y en a point. Comment est-ce possible ? ...

Liberty, Perrinon, Lamartine… ces noms d’affranchis qui célèbrent l’abolition de l’esclavage de 1848

Registre d'invidiualité, Liberty Suzette

En 1848, après des années de luttes et de résistances ce sont plus ou moins 70 000 esclaves de Martinique qui accèdent enfin à la liberté. Ce changement de statut s’accompagne d’une « prise de nom ». Aujourd’hui je vous parle donc des noms de famille qui célèbrent l’abolition de l’esclavage et le nouveau statut de citoyen des affranchis de 1848.