French Prejudice of Colour #3/6 Its legal expression (a)

tanlistwa, extrait d'une peinture montrant le portrait d'une femme noire, de face, regardant le peintre, elle est coiffée d'un madras, porte des boucles d'oreille ronde rouge, elle a une chemise blanche

Today, I would like to talk about the construction of the prejudice of colour from a legal point of view, by focusing on the emergence of the free people of colour as a legal group and by contextualizing the legal expression of the prejudice in relation to the society of order in the Kingdom of France.

Le préjugé de couleur à la française #3/6 Son expression juridique (a)

tanlistwa, extrait d'une peinture montrant le portrait d'une femme noire, de face, regardant le peintre, elle est coiffée d'un madras, porte des boucles d'oreille ronde rouge, elle a une chemise blanche

Aujourd'hui, je voudrais parler de la construction du préjugé de couleur sur le plan juridique, en m'attardant sur l'émergence des libres de couleur en tant que groupe juridique et en contextualisant l'expression juridique du préjugé par rapport à la société d'ordre du royaume de France.

French Prejudice of Colour #2/6 The stereotypical image of Blacks

tanlistwa, peinture sur fond sombre représentant un jeune garçon noir de face, visage rond et jonflue, regardant vers le peintre, il porte une chemise claire simple, surmontée d'une étoffe sombre, il semble sourire légèrement

Aujourd'hui, je vous parle de l'image du Noir, car elle a nourri non seulement des attitudes sociales, mais aussi des décisions législatives, constitutives du préjugé de couleur, au plus haut de l’État.

Le préjugé de couleur à la française #2/6 L’image stéréotypée des Noirs

tanlistwa, peinture sur fond sombre représentant un jeune garçon noir de face, visage rond et jonflue, regardant vers le peintre, il porte une chemise claire simple, surmontée d'une étoffe sombre, il semble sourire légèrement

Aujourd'hui, je vous parle de l'image du Noir, car elle a nourri non seulement des attitudes sociales, mais aussi des décisions législatives, constitutives du préjugé de couleur, au plus haut de l’État.

[sur Manioc.org] Sophie Doin et « La famille noire ou La traite de l’esclavage »

Moins connue que certains de ses contemporains, Sophie Doin fait pourtant partie des écrivains français ayant contribué à la diffusion des idées antiesclavagistes et abolitionnistes du XIXe siècle. Je vous invite donc à faire la connaissance de Sophie Doin et "La famille noire ou La traite de l'esclavage".

André dit Lucidor (v. 1718-1771), une vie entre 3 continents

Tanlistwa, épéiste, maitre d'arme, fencer

Après le portrait de sa fille Marie-Thérèse, je vous parle aujourd'hui d'André dit Lucidor (v. 1718-1771) né en Afrique, esclave en Martinique et maître d'armes à Paris.